Jeudidactique 21 mai – invitée spéciale : Catherine KERBRAT-ORECCHIONI

L’Université de Bucarest, l’Inspectorat de français de la Ville de Bucarest, l’Institut français de Roumanie et l’ARPF vous invitent à participer aux rencontres professionnelles et étudiantes de l’enseignement du FLE « Les JEUDIdactiques » qui auront lieu le jeudi 21 mai 2015 de 10h00 à 12h00 à la Faculté des Lettres et Langues étrangères de l’Université de Bucarest.

Lors de cette édition spéciale, nous avons le plaisir d’accueillir la linguiste Catherine KERBRAT-ORECCHIONI, Professeur émérite à l’Université Lumière Lyon 2, Docteur honoris causa de l’Université de Bucarest. Spécialiste des actes de langage et des interactions verbales, elle nous fera part de ses dernières recherches dans le domaine dans le cadre d’une conférence intitulée « Les débats présidentiels : un type particulier d’interactions médiatiques ».
jeudidactiquemai2015
Pour vous inscrire, nous vous remercions de bien vouloir remplir le formulaire en cliquant sur le lien ci-dessous avant le lundi 18 mai :

https://docs.google.com/forms/d/1FnveXIdkj4a9vRoBtNWL5BlDxoAPRVDDpSSL4AO4fQM/viewform

Chaque personne inscrite recevra une attestation de participation.

Nous vous attendons nombreux !

Publicités

Questionnaire d’analyse de besoins pour la formation continue en enseignement précoce du français

Dans le cadre du programme Profil FLE, l’Institut français de Roumanie et le Ministère de l’Education prépare l’accréditation d’un module de formation à l’enseignement du français en cycles préscolaire et primaire, destiné aux professeurs de français mais aussi aux éducateurs et instituteurs, professeurs de l’enseignement maternelle et primaire.photo 26

Pour ce faire, nous avons besoin de mieux connaître vos avis et vos besoins !

Nous vous remercions de bien vouloir prendre quelques instants pour répondre au questionnaire disponible au lien ci-dessous :

Journées du Jeune Apprenant à Bucarest (28-29 avril)

Institutul Francez din România are plăcerea de a invita elevii de ciclu preșcolar și primar la evenimentul « Journées du Jeune Apprenant » 2015 – Zilele « Franceza pentru cei Mici » – ediția a 3-a, organizat la București în data de 28 și 29 aprilie 2015.

Evenimentul organizat de IFR și partenerii săi este adresat grădinițelor și școlilor primare din JJA_2015_AFFICHE WEBBucurești, care doresc să participe la o serie de activități ludice și creative de descoperirea limbii franceze.

În cadrul acestei acţiuni, propunem copiilor din învăţământul preşcolar și elevilor din clasa pregătitoare și clasa I, o serie de activități:

  • Activitați de descoperire a limbii franceze – Mes premiers pas en français
  • Ateliere de lectură – Covorașul cu povești
  • Ateliere de creație / ilustrație
  • Ateliere de pictură – Laboratorul de artă
  • Ateliere interactive – Numeriludiques
  • Ateliere de muzică
  • Atelier lego – Scientifiques en briques
  • Spectacolul bilingv de marionete – Ferma veselă

Activitățile se adresează copiilor cu vârsta de 4-7 ani și le sunt oferite gratuit.

Participarea la acțiune se face în grupe de 10-15 copii/atelier în baza unei înscrieri prealabile și presupune prezența la un atelier și un spectacol de marionete pentru fiecare grupă înscrisă.

Atelierele sunt organizate la Institutul Francez din București: bd Dacia, nr. 77, sector 2, București.

Vă rugăm sa descarcati în anexa FISA DE INSCRIERE la activitate adresată cadrelor didactice interesate.

Înscrierile la acţiune pot fi făcute până la data de 23 aprilie 2015 trimiţând fişa de înscriere completată la adresa : ruxandra.stroe@institutfrancais.ro

Organizatorii vor transmite, prin email, confirmarea inscrierii grupelor din grădiniţele și școlile care solicită înscrierea la eveniment.

PROGRAMUL DETALIAT : JJABucarest2015 RO

LA FRANCOPHONIE PAR GLOBE REPORTERS

De Bistrita à Besançon, les jeunes échangent.

Prof. Cristina Iurisniti , Collège National “Andrei Muresanu” de Bistrita, ARPF filiale Bistrita-Nasaud

Les activités de promotion de la langue française ont commencé à Bistrita dès le mois de janvier avec l’arrivée du projet Globe Reporters et de la journaliste Marianne Rigaux.

Le Collège Diderot de Besançon et le Collège National Andrei Muresanu de Bglobe trottersistrita ont participé dans le cadre de ce projet de journalisme participatif et par le biais de la journaliste qui met en relation les jeunes des deux villes jumelles, les jeunes concernés ont eu l’opportunité d’être acteurs de leurs échanges via Internet.

Ce projet a pour but la promotion de la langue française, en favorisant le développement des compétences d’expression et compréhension orales et écrite. A cela s’ajoute, au travers d’un pont numérique entre le monde du journalisme et l’univers scolaire des buts comme : éduquer à la citoyenneté, à la solidarité internationale, sensibiliser au développement durable, lutter contre la discrimination, découvrir les autres cultures de la francophonie.

Qu’est-ce que GLOBE REPORTERS ?

« Globe Reporters est un projet pédagogique qui s’inspire des réalités du monde des médias pour proposer des correspondances entre élèves et journalistes. Les classes deviennent des « rédactions » en contact avec un(e) journaliste en reportage. Les élèves choisissent les sujets, se documentent, élaborent les interviews.

Sur le terrain, le (la) journaliste se charge de trouver des interlocuteurs en mesure de leur répondre » (http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1025 )

Il faut préciser que l’Institut Français de Roumanie est partenaire dans ce beau projet de coopération éducative , de partage à travers le numérique, enrichissant autant pour les jeunes que pour les enseignants concernés.

La journaliste Marianne Rigaux l’envoyée spéciale des élèves du Collège Diderot à Besançon nous a aidé à mettre en œuvre ce projet de correspondance numérique innovant, qui ouvre des portes entre la culture roumaine et française et met l’apprenant au cœur de son apprentissage.

Les questions des 2 classes de VIe du Collège Diderot de Besançon ont porté sur les goûts alimentaires, musicaux, sur les loisirs ou tout simplement sur le port de l’uniforme à l’école.

Les élèves de Bistrita ont répondu, malgré les erreurs inhérentes, avec émotion, plaisir et enthousiasme aux questions posées.

Les collégiens de Bistrita, ont profité de leur rencontre avec l’envoyée spéciale du projet pour adresser des questions aux collégiens de Besançon, en France. Voilà quelques-unes de leurs réponses.

Pistes pédagogiques :                              

Cette interview pourrait servir de texte-support authentique en classe de FLE , pour développer/ évaluer la compréhension écrite dans un premier temps et l’expression orale en deuxième étape. L’interview s’adresse à un public niveau A1/A2

Les thèmes : les plats/ le menu / les aliments / les loisirs, activités de week-end

objectifs communicatifs : exprimer ses goûts/ ses préférences ; parler de ses loisirs/ passe-temps ; parler de son emploi du temps

objectif linguistique : fixer l’emploi correct du présent de l’indicatif et du passé composé

objectifs interculturel : les préférences alimentaires/ en matière de musique/ cinéma ; les loisirs des jeunes en France,

Quel est ton plat préféré ?6eH Diderot

Rayan : J’aime beaucoup manger de la raclette (fromage fondu avec des pommes de terre).
Visey : J’adore le tiramisu.
Myriam : Pour moi, ce sont les spaghettis.
Joshua : J’aime beaucoup les lasagnes.
Cassandra : J’adore les escalopes à la crème.
Lorie : J’aime les crêpes.
Aurore : Je mange avec plaisir les pâtes carbonara.

Quel est ton menu préféré ?

David : Je mange souvent des frites et des hamburgers.
Melissa : Je me régale avec un repas chinois et un gâteau au chocolat fondant.
Myriem : J’adore des lasagnes et un gâteau au chocolat.
Nermin : J’aime beaucoup en entrée une salade avec du comté (un fromage de la région), en plat principal un steack-frites et en dessert un gâteau au chocolat

Quelle musique aimes-tu écouter ?

Karima : J’écoute beaucoup de rap, de la musique moderne et parfois de la musique classique.
Lorie : J’aime beaucoup le rap et le hip hop.
Nathanaël : J’écoute surtout du rap et du rock.

Quel est ton chanteur préféré ?

Diellza : J’aime bien Indila.
Joshua : Je suis fan de Black M.
Myriem : J’adore Tal.
Rabija : J’adore Ariana Grande.
Amna : Je suis fan de Justin Bieber.

Quel est ton acteur préféré ?

Visey : J’adore Will Smith.
Dounia : J’aime beaucoup Kev Adams.
Rabija : Je suis fan de Séléna Gomez.
Maheidine : J’aime beaucoup Omar Sy.

Qu’est-ce que tu aimes faire pendant les vacances ?

Rayan : Je me repose, je vais à la piscine ou à la plage.
Visey : Je mange des glaces !!!
Diellza : Je joue au foot, je vais à la plage, au cinéma, à la piscine et j’écoute de la musique.
Karima : Je fais du vélo, du sport. Je vais voir mes amies et je vais à la piscine et à la patinoire.
Myriam : Je passe du temps avec ma famille.
Melisa : Je dors, je m’amuse et j’écoute de la musique.
Naïl : Je joue au foot avec mes amis, je joue aux jeux vidéo et je vais à la piscine.
Natahanaël : Je fais des activités aquatiques.
Aurore : Je vais à Paris.

Qu’est-ce que tu aimes faire pendant le week-end ?

Karima : J’aime dormir, me reposer, jouer et voir ma famille.
Myriam : Je joue avec mes frères et soeurs.
Joshua : Je regarde la télé, je dessine, je lis et je joue aux jeux vidéo.
Rabija : Je joue au tennis.
Nermin : Je fais du sport.
Amna : J’aime faire les magasins.

Quels sont les horaires du collège ?

David : Nous avons cours le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30. Le mercredi, nous travaillons de 8h à 12h seulement. Nous avons des récréations tous les matins de 9h20 à 9h35 et les après-midis de 14h50 à 15h05.

Qu’est-ce que tu as reçu comme cadeau à ton anniversaire ?

Diellza : J’ai reçu un ballon de foot, un short et un maillot de foot, des vêtements et des chaussures.
Dounia : J’ai eu un sac, des chaussures, des vêtements, une montre et des jouets.
Joshua : J’ai reçu un jeu vidéo et des livres.
Myriem : J’ai reçu un ordinateur et des chaussures.
Lorie : J’ai eu un téléphone portable.
Aurore : J’ai reçu de l’argent.

http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1172&date=2015-02

Côté lycéens….

Les lycéens de Bistrita aiment Indila et Zaz, mais aussi les fast-food

Les élèves de 2nde d’Erik Satie à Paris sont curieux de connaître les gouts et le quotidien des lycéens roumains. Musique, télévision, lecture, nourriture, ils veulent tout savoir.CN Bistrita

Cristina Iurisniti, professeur de français au collège-lycée Andrei Muresanu de Bistrita a proposé à ses élèves de IXe et Xe, c’est à dire première et deuxième année de lycée, de répondre.

Est-ce qu’il y a partout des fast-food ? Est ce qu’il y a une influence de la cuisine roumaine dans les menus ?

Ioana, 16 ans : Il y a beaucoup de fast-food en Roumanie, mais ce n’est pas bon pour la santé. Je pense que les jeunes y mangent trop souvent. A Bistrita, nous avons seulement KFC et sa version roumaine RFC. Les menus des fast food ne sont pas influencés par la cuisine roumaine. Il y a des frites et des hamburgers comme partout.

Quel est le sport le plus pratiqué en EPS à l’école ?

Dalian, 16 ans : Dans notre lycée, on peut faire du handball, volleyball et le basket.

Qui sont les meilleurs acteurs en Roumanie ?

Lorand, 15 ans : Pour moi, c’est Stela Popescu, qui joue dans des comédies. Et puis tous les acteurs du film « Les lycéens » (Liceeni), qui est très connu en Roumanie.

Qu’écoutez-vous comme musique ?

Irina, 16 ans : J’écoute des musiques rock, mais aussi du classique. J’aime Arctic Monkeys, Metallica. je n’écoute pas la musique roumaine, je n’aime pas ça.

Quels sont les chanteurs les plus populaires en Roumanie ?

Florina, 16 ans : Les artistes les plus connus en Roumanie, sont Smiley et . Moi mes chanteuses préférées sont Indlia et Zaz. Indila a donné un concert à Bucarest il y a quelques mois.

Connaissez-vous David Guetta ?

Ioana, 16 ans : Oui, bien sûr. C’est un artiste français que j’aime beaucoup et qui est très connu en Roumanie. Il sera en concert à Cluj cet été dans le cadre de la capitale européenne de la jeunesse.

Paula Seling a représenté la Roumanie pour l’Eurovision : est-elle populaire dans votre pays ?

Lorand, 15 ans : J’aime bien Paula Seling. Elle a représenté la Roumanie en 2010 (elle est arrivée 3e) et en 2014 (elle est arrivée 12e). Son style est plutôt pop et folk. Elle chante en roumain, en anglais et en français. Elle a fait une adaptation en chanson du poème français « Déjeuner du matin » de Jacques Prévert. Cela a été traduit par « Cafea cu lapte » (« Café au lait »).

http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1113&date=2015-01

 

Les témoignages d’élèves participant au projet Globe Reporters :

À mon avis, cette expérience restera inoubliable dans mon âme, parce que Marianne Rigaux, la journaliste, nous a appris beaucoup de choses et sa présence nous a aidés à sentir que nous sommes dans le monde des journalistes …puis nous avons pu communiquer dans la langue française pour deux heures…c’était une atmosphère merveilleuse…je peux vous dire que lorsque Marianne est partie, nous avons été très tristes, on est allés même à la gare pour lui faire un petit cadeau avant son départ: une petite bouteille d’eau de vie, une photo avec nous et une lettre J’espère que Marianne retournera un jour en Roumanie.J’attends ce moment… (Vlad Moldovan , 16 ans)

La rencontre avec Marianne Rigaux a été très agréable, intéressante et utile en même temps. J’ai rencontré un jeune journaliste, très sympathique, qui nous a parlé de la vie en France. Elle est rapidement devenue une véritable amie, une bonne conseillère et une chère correspondante. Avec Marianne, j’ai découvert la culture française. Cette rencontre m’a déterminée d’apprendre mieux le français. Grâce à cette expérience, maintenant, je veux voyager en France, pour apprendre la culture française et pour lier de nouvelles amitiés avec les jeunes français. (Codruta Nistor,16 ans)

Premièrement je veux dire que je suis très heureuse d’avoir eu l’occasion de rencontrer une journaliste française. Elle a un très beau métier et d’ailleurs je voudrais devenir journaliste comme elle pour que je puisse voyager dans le monde entier, connaître de différentes cultures. Enfin, c’est une expérience magnifique, dont je me souviendrai toujours. (Nicoleta Vlonga, 16 ans)

C’était une belle expérience pour moi et mes camarades de classe. (Andrada Valean, 13 ans)

Si vous voulez découvrir plus de détails et trouver des documents audio, interviews, photos libres de droits sur ce projet et ses enjeux pédagogiques suivez ces liens :

http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1172&date=2015-02

http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1112

http://globereporters.couleurmonde.com/spip.php?article1111

     

Colloque « L’enseignement précoce du français en Roumanie » 26 mars

Dans le cadre du mois de la Francophonie, l’Institut français de Roumanie organise en partenariat avec la Délégation Wallonie-Bruxelles et le Ministère de l’Education et de la Recherche scientifique un colloque intitulé « L’enseignement précoce du français en Roumanie ». Il se tiendra le jeudi 26 mars à l’Institut français de Bucarest (Salle Elvire Popesco) à partir de 09h30.

Inscriptions

Entrée gratuite. Une attestation sera délivrée aux participants.

Pour s’inscrire, merci de compléter le formulaire en ligne avant le 23 mars.

Programme

09h00-9h30 : Accueil des participantsafficheCOLLOQUE FLEPRECOCE_web-01

09h30 : Ouverture – Allocutions officielles

10h00-11h30 : Séance plénière (1ère partie)

 

10h00-10h30 : Plurilinguisme et enseignement des langues étrangères en milieux préscolaire et primaire en Roumanie, Gabriela Droc, Inspectrice générale pour l’enseignement primaire, Ministère de l’Education et de la Recherche scientifique

10h30-11h00 : Le programme d’Ouverture aux Langues et aux Cultures en Wallonie-Bruxelles, Isabelle Polain, Chargée de mission « Education à l’interculturel » – « Bien-être à l’école », Direction générale de l’Enseignement Obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles

11h00-11h30 : La littérature jeunesse et l’enseignement du français langue étrangère : l’expérience de l’Ecole des Loisirs, Nathalie Brisac, Chargée de communication, Ecole des Loisirs.

 

11h30-12h30 Pause-café (Atrium de l’Institut français)

12h30-15h00 : Séance plénière (2ème partie)

12h30-13h00 : L’éveil aux langues dans la formation initiale des enseignants ou comment promouvoir la diversité et l’ouverture sur le monde à l’école primaire, Monica Vlad, Maître de conférences, Université Ovidius de Constanţa

13h00-13h30 : Formation de formateurs en enseignement précoce du FLE, Emmanuel Samson, Coordonnateur de programmes pour l’enseignement du français, Raisa Vlad, Professeur de français au Collège national Octav Onicescu Bucarest

13h30-14h00 : Le français dans mon école

Monica Serbanescu, Directrice de l’Ecole Anastasia Popescu Bucarest

Nina Beldie, Angelina Rivera-Rocabado, Ecole maternelle « Orizont » Râmnicu Sarat

14h00-14h30 : « La caravane du français », une action de découverte du français dans les écoles maternelles de Craiova, Dorina Popi, Présidente de l’ARPF Dolj

14h30-15h00 : Le français pour les petits à l’Institut français de Bucarest : cours, ateliers et certifications, Françoise Rousseau, Attachée de coopération pour le français, Directrice des cours

Etre précoce à apprendre/enseigner le français

Anca Gavril, Professeur de français à l’Ecole B.P. Hasdeu de Iasi et à l’Institut français de Iasi, a intégré le groupe de formateurs en enseignement précoce du français initié en 2014. Elle revient sur leur parcours de perfectionnement en tant qu’enseignants auprès du jeune public mais aussi en tant que futurs formateurs.

L’automne 2014 a vu se dérouler, à deux reprises, un stage de formation aux formateurs, à l’initiative de l’Ambassade de France en Roumanie, du Ministère de l’Education nationale et de l’Institut français de Roumanie, en collaboration avec le Centre International d’Etudes Pédagogiques de Sèvres. Le stage s’est inscrit au cadre du programme Profil FLE et s’est fixé OLYMPUS DIGITAL CAMERAcomme objectif principal la dissémination d’informations théoriques et de pratiques en classe de maternelle et primaire. Les deux modules 1. Perfectionnement des enseignants à l’enseignement du FLE auprès d’enfants de 4 à 7 ans et 2. Prise en main du module de formation furent conçus par M. Hugues Denisot, expert associé au CIEP, une personne avec une expérience remarquable avec les petits d’âge tendre, 4-7 ans. Les 21 participants ont été sélectionnés par M. Emmanuel Samson et Mlle l’Inspectrice Générale de français, Manuela Anghel, parmi plus de 130 professeurs de français roumains.

Dans un premier temps, au mois d’octobre, à Cluj-Napoca, durant 4 journées, les participants ont pu soit se familiariser avec la spécificité du public enfantin, leurs besoins, leur manière d’apprendre, les approches didactiques pour ce niveau, les étapes de la classe, soit, pour ceux qui travaillaient déjà avec le public en vue, développer leurs capacités à gérer les classes de petits, enrichir la palette des approches et des activités possibles en classe. L’accent a surtout été mis sur l’intégration de la théorie des Intelligences multiples (Howard Gardner) à l’enseignement du français aux groupes de 4-5 ans et de 5-6 ans. Cela permet d’offrir à chaque enfant l’occasion de se former et de se retrouver par le biais du français. Nous avons écouté de la musique et des histoires, appris des comptines, joué des jeux, fait des sodokus, fabriqué des éléphants en déchirant des journaux les yeux fermés et représenté la Tour Eiffel avec un fil de laine. On a joué tour à tour le rôle de petit apprenant, de copains et de professeur, ce qui a donné du dynamisme aux journées bien remplies.

Dans un second temps, après quelques semaines de réflexion et de mise en pratique des nouveaux acquis, au mois de décembre,à Sibiu, les participants ont parcouru, toujours lors de quatrejournées, le module de formation de formateurs, conçu par M. Denisot en vue de stages qui seront organisés dans les départements d’origine des participants, à l’aide deIMG_1540s Maisons du Corps Enseignant et des Inspectorats scolaires. Cette fois, l’accent a surtout été mis sur la manière d’apprendre à enseigner, ayant toujours à l’esprit que le public visé sera formé d’enseignants de français avec peu d’expérience auprès des jeunes publics (maternelle et primaire) et d’éducateurs souhaitant introduire le français parmi leurs activités. Nous changeâmes de perspective par rapport au mois d’octobre, puisque nous dûmes imaginer comment rendre accessibles aux autres les activités et les informations rencontrées lors du premier stage, comment passer de formés à formateurs de formateurs. Nous insistâmes sur l’approche holistique qui englobe toutes les autres possibles (discursive, ludique, interculturelle, interdisciplinaire, actionnelle), celle qui tient compte des développements affectifs, sociaux, moteurs, cognitifs et scolaires des jeunes enfants et qui répond très bien à leurs besoins d’agir, de parler et de jouer.

Les 21 missionnaires du précoce partiront en mission au printemps 2015, pour donner plus de chance à la langue et à la culture françaises d’entrer dans l’univers curieux des enfants de maternelle.

JEUDIdactique 27 novembre : les (multi)médias en classe de FLE

L’Université de Bucarest, l’Inspectorat de français de la Ville de Bucarest, l’Institut français de Roumanie et leurs partenaires vous invitent à participer à la seconde édition des rencontres professionnelles et étudiantes de l’enseignement du FLE « Les JEUDIdactiques » qui aura lieu le jeudi 27 novembre 2014 de 10h00 à 12h00 à la Faculté des Lettres et Langues étrangères de l’Université de Bucarest.jeudidactique 27 NOV WEB
Ces rencontres s’adressent aux professeurs de l’enseignement pré-universitaire et des universités aussi bien qu’aux étudiants, de Bucarest et des environs.
Cette édition a pour thématique : « Les (multi)médias en classe de FLE ».
Au programme :
  • Prof. univ. Dr Dan DOBRE, Université de Bucarest, L’image publicitaire. Approche didactique.
  • Emmanuel SAMSON, Coordonnateur de programmes pour l’enseignement du français (MEN/Institut français de Roumanie), Traiter et exploiter l’image et le son avec les logiciels libres.
  • Frédéric BONNOR, Lecteur de français, Université de Bucarest, RadioLecto : quand l’exercice de production orale prend la forme d’une véritable émission de radio.
Pour vous inscrire, nous vous remercions de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous avant le 23 novembre.
Chaque personne inscrite recevra une attestation de participation.
Nous vous attendons nombreux !