Archives pour la catégorie communic’actionnel

Formation à l’approche communic’actionnelle à Bistrita

Cette année c’est le moment d’une belle fête anniversaire pour l’ARPF. 25 ans de promotion de la langue et de la culture françaises à travers de projets réunissant compétences et enthousiasme.

Un des beaux et enrichissants projets de l’Ambassade de France en collaboration avec l’ARPF et le Ministère de l’Education Nationale c’est Profil FLE , un projet de formation des enseignants de FLE, de développement et de réactualisation des connaissances en didactique à travers des stratégies pédagogiques dans l’approche communic’actionnelle dans l’enseignement, IMG_20150328_123959l’apprentissage et l’évaluation de la langue française dans les écoles du système préuniversitaire roumain.

Pendant le mois de mars-avril 2015 a eu lieu à Bistrita, en collaboration avec la Maison du corps enseignant (CCD Bistrita Nasaud) une formation sur l’approche communic’actionnelle promue par Claire Bourguignon professeur à l’Université de Rouen. Cette formation a été un aperçu en vue de la formation proposée par le Programme Profil FLE au niveau national. Les 18 professeurs participants, membres ARPF ont fait la preuve de leur passion et engagement dans l’enseignement du FLE. Ils ont intégré dans leur pratique une nouvelle perspective, centrée sur une mission que les apprenants seraient censés d’accomplir afin de donner du sens au processus d’apprentissage. Les participants à la formation « Modernisation des pratiques pédagogiques dans l’enseignement et l’apprentissage du FLE »  ont découvert une autre manière d’’enseigner, de construire leur démarche pédagogique en intégrant les TICE dans leurs unités d’action. La chanson, la vidéo, le document authentique doivent être introduits dans la classe de FLE comme documents supports dans l’accomplissement de la « Mission »

IMG_20150328_111909Chaque participant a reçu une attestation d’une formation de 24 h mais ce qui est le plus important c’était, selon leurs réactions, la possibilité d’échanger avec d’autres enseignants ayant le même désir de progresser, d’améliorer leurs pratiques pédagogiques et d’être amenés à concevoir un scénario didactique donnant du sens à l’apprentissage du français.

En tant que professeurs enthousiastes ils ont découvert comme le Petit Prince à travers un voyage initiatique dans le monde de la didactique qu’ « on ne voit bien qu’avec le cœur, car l’essentiel est invisible aux yeux » ( Antoine de Saint Exupéry)

 

Prof. Cristina Iurisniti,

College National “Andrei Muresanu” Bistrita

ARPF Bistrita Nasaud

Retour sur la conférence « Enseigner le FLE aujourd’hui : un défi pour la formation »

Le 18 novembre dernier, l’Université de Bucarest a accueilli au Lectorat de français une journée de réflexion autour de la formation des enseignants de FLE en Roumanie. Suite à une conférence donnée par Claire Bourguignon, les universitaires et représentants de l’enseignement scolaire se sont réunis pour faire le point sur la formation didactique des futurs enseignants de français.

Dans sa conférence intitulée « Enseigner le FLE aujourd’hui : un défi pour la formation », 5880501621_3f27216496a_mClaire Bourguignon, didacticienne des langues, Professeur des universités à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation de l’Université de Rouen, a abordé les points suivants :

– L’évolution du métier d’enseignant de langues avec l’introduction du CECRL (impact sur la démarche de l’enseignant et sur sa formation initiale)

– Le passage de l’enseignant « savant » à l’enseignant « compétent »

En conclusion, Claire Bourguignon a souligné que le défi de la formation était de mettre en marche une dynamique autour d’une nouvelle approche du métier ayant fait l’objet d’un apprentissage en formation initiale.

Télécharger le diaporama de la conférence : conferenceCB_Bucarest

Ensuite, une table-ronde a été organisée autour de la formation didactique des enseignants de français avec la participation de Clementina ANGHEL, (Inspectrice de français de la Ville de Bucarest), Manuela-Delia ANGHEL (Inspectrice générale pour les langues romanes), Sonia BERBINSKI (Université de Bucarest), Claire BOURGUIGNON (Université de Rouen), Anca COSACEANU (Université de Bucarest), Dan DOBRE (Université de Bucarest), Corina GEORGESCU (Université de Pitesti), Emmanuel SAMSON (Ministère de l’Education/Ambassade de France), Liliana VOICULESCU (Université de Pitesti) et de conseillers pédagogiques de l’Inspectorat scolaire de la Ville de Bucarest.

Les échanges ont mis en avant les facteurs qui freinent le développement de l’enseignement de la didactique des langues en formation initiale :

– L’effritement du lien entre l’université et l’enseignement scolaire

– la non-reconnaissance de la didactique des langues comme discipline de recherche universitaire

– le manque d’intérêt des étudiants en langues pour le métier d’enseignant

Les différents intervenants se sont accordés pour la nécessité de lancer une politique de soutien à la didactique des langues comme discipline universitaire à part entière auprès des universités roumaines.