Pourquoi un réseau national de formateurs en didactique du FLE ?

posterPROFILFLE_WEB Plus de 10 ans se sont écoulés depuis la publication du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Durant cette dernière décennie, les enseignants de langue en Europe et dans le monde ont appris à mieux se comprendre et à travailler en commun. Le fruit de cette réflexion doit être maintenant mutualisé pour le plus grand nombre.

Dix ans, c’est aussi l’âge d’une certaine matûrité, l’âge où l’on se pose des questions. En quoi et comment nos pratiques d’enseignement ont-elles réellement évoluées ? Comment peut-on passer à une approche véritablement actionnelle dans l’enseignement du français ? Comment donner plus de sens à l’apprentissage d’une langue étrangère pour nos élèves/apprenants ?

De plus, en Roumanie, la communauté des professeurs de français est extrêmement dense et les pratiques et les réalités de chacun peuvent être relativement différentes d’une région à l’autre, d’un établissement à l’autre. Créer un réseau national de formateurs c’est aussi travailler à une harmonisation des connaissances et des pratiques de nos collègues.

Nous devons concevoir le réseau de formateurs « PROFIL FLE » comme un concept, comme un projet commun autour duquel nous mutualisons nos efforts, nos expériences, nos innovations, notre expertise et notre analyse du terrain. Tout cela dans le but de créer une communauté autour de valeurs et de références communes : l’approche communic’actionnelle et la volonté de partager et de transmettre ses acquis.

Le parcours de perfectionnement proposé doit permettre aux futurs formateurs de consolider leur expertise pédagogique et de développer leur qualités de guidance auprès de leurs collègues enseignants. A l’issue du parcours, chacun recevra l’agrément du Ministère de l’Education nationale.

Quant à la démultiplication, elle se fera à deux niveaux. D’abord sous la forme d’accompagnement méthodologique dans les établissements pilotes du programme PROFIL FLE, puis par la conception et l’animation de stages départementaux.

La méthodologie que nous nous proposons repose sur quatre notions : responsabilisation, expérimentation, réflexion et concertation.

Responsabiliser (et se responsabiliser), c’est s’engager dans la durée autour des objectifs décrits ci-dessus et c’est aussi s’impliquer dans l’analyse des besoins, de partager sa connaissance du terrain. Expérimenter, c’est tester lors des formations, en classe, avec ses collègues l’approche communic’actionnelle pour réfléchir ensuite sur l’amélioration/l’adaptation de ces dernières. Et enfin se concerter pour la conception de modules de formation et des mécanismes d’accompagnement dans les établissements pilotes.

Emmanuel Samson
Expert technique pour l’enseignement du français auprès du MEN
Coordinateur du programme PROFIL FLE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s